Kepler Track, lever de soleil depuis Luxmore Hut, Nouvelle Zélande, leplusbeauvoyage.com

2021 sera vulnérable… et c’est enthousiasmant !

La vulnérabilité est l’une des « forces » qui m’ont guidée en 2016, lorsque j’ai osé remonter la Nouvelle Zélande en stop ou encore atterrir à Tahiti en soirée sans aucun hébergement prévu.

Je marchais à chaque fois vers l’inconnu et j’adorais.

J’étais toujours un peu inquiète en début de journée et chaque soir je me couchais ravie, enchantée et profondément reconnaissante de la bonté humaine et des petits miracles qui m’avaient été offerts.

Car la vulnérabilité fait des miracles.
Ne pas savoir permet de découvrir des trésors cachés.
Ne pas avoir de plan permet à d’autres de nous tendre la main.

J’ai de tant d’histoires à ce sujet, qu’elles ne trouveront pas toutes leur place dans le livre…
Alors je publierai les plus courtes ici.

Aujourd’hui, je vais être vulnérable en te livrant 3 de mes réponses aux 12 questions que j’ai partagées avec les lecteurs et lectrices de mes Niouzes en fin d’année.
Inscris-toi en bas de page si ce n’est pas déjà fait ;-)

Si je suis honnête avec moi-même, quels sont mes plus grands regrets par rapport à 2020 ?

De ne pas avoir publié mon livre en 2020.

Je suis tentée de dire que ce n’est pas grave, que ce que j’ai fait à la place était utile et intéressant, bla-bla-bla.
Jardin mis à part, ce que j’ai fait à la place, c’est aider aux projets des autres au lieu de dire « non merci, j’ai d’autres priorités ».

Si je suis 100% honnête avec moi-même, j’ai favorisé des projets faciles pour moi au lieu de me frotter à ce projet plus délicat.

Je me suis laissée convaincre par le petit diable posé sur mon épaule droite que :

  • « tout le monde s’en fiche »,
  • « tu n’es pas le centre du monde »,
  • « tu n’es pas écrivain »,
  • « quelle prétention de penser que ces épisodes de ta vie méritent d’être publiés », etc. etc.

Sentinel Dome, vue sur Half Dome, Yosemite, leplusbeauvoyage.com

Lorsque j’ai décidé de me lancer dans le voyage/trek solo, le stop ou ce rêve de traversée, je n’ai pas écouté ces voix maléfiques (que certaines appellent les voix connasses), j’y ai cru et j’y suis allée.

J’ai fait confiance à mon envie…

Alors pourquoi je ne fais pas pareil avec ce livre ?

  • Parce que je ne le regarde pas du bon angle.
  • Parce que je veux tout savoir avant de publier.
  • Parce que je ne veux recevoir aucune critique.
  • Parce que je ne veux pas avoir l’air ridicule quand je me mets à nu.

Quand je l’écris, ça saute aux yeux : c’est du n’importe quoi !

Je n’ai jamais eu envie d’écrire pour parler de moi.
(Horreur !)

J’ai eu envie d’écrire pour rendre hommage à la magie de la route et des mers.
Pour rendre hommage à ces obstacles qui nous font grandir et nous découvrir en profondeur.
Pour partager ce que j’ai compris, mon évolution, mon rétablissement post-burn-out. Mon chemin pour réapprendre à aimer les gens, la vie et moi-même.

Il ne s’agit en fait pas de moi.
Je suis juste l’illustration d’un message plus profond, plus important, plus grand que moi et mes considérations égotiques.
Ce livre je le dois aux personnes qui aspirent à autre chose, qui sentent au fond d’elles qu’autre chose est possible.
Ce murmure est la preuve que quelque chose d’autre peut émerger.

Certains veulent vivre de grandes aventures, d’autres pas.
Peu importe, ce qui compte c’est d’améliorer le quotidien en étant fidèle à soi-même, en prenant garde à ne pas s’oublier, à ne pas s’éteindre petit à petit comme j’ai pu le faire.

Au-dessus de Hetch Hetchy, Yosemite, leplusbeauvoyage.com

Mon livre est un manifeste, un message d’espoir et je l’espère la preuve que tout obstacle est surmontable.
Que tout obstacle peut être transformé en opportunité, en crise de croissance.

« Si Dieu met Goliath en face de toi, c’est qu’il sait qu’il y a un David en toi. »

From a Bible Study

On en a besoin. D’être David pour soi-même et d’être David collectivement.

Je veux continuer à vivre dans cet espace où tout est possible, où l’on crée et peint le monde dans lequel on veut vivre.

Ça commence par soi.
Ça commence à l’intérieur.

La liste est longue de tout ce que je n’aurais pas eu la chance de vivre sans chef de toxique, harcèlement et burn-out.

J’écris pour celles et ceux qui sont en plein dedans… ou à côté.

Je n’écris pas pour parler de moi.
J’écris pour témoigner, pour transmettre ce qui m’a été donné.

Je le regretterais si je laisse passer une année de plus sans ___________.

Kepler Track, lever de soleil depuis Luxmore Hut, Nouvelle Zélande, leplusbeauvoyage.com

 

Lever de soleil sur le Kepler Track, Nouvelle Zélande.

Sans surprise, la réponse est : sans publier mon livre.

Mon objectif est clair pour 2021.
Publier mon livre est ma priorité. Et la date est le 31 mars !
Je n’ai plus qu’à relire (mais j’ai le trac)

J’ai eu de très bonnes conversations et retours de quelques futures lectrices/lecteurs et c’était vraiment enthousiasmant.

J’ai même créé un patchwork de photos que j’ai affiché au-dessus de mon bureau.
Comme ça, quand je dois décider de jeter ou garder, ce sont mes lecteurs qui jugent si oui ou non c’est intéressant, si ça fait avancer le schmillblick ou au contraire si ça les barbe.

Pas d’état d’âme pour mon ego.
Il ne s’agit pas de moi.

Mon mot pour 2021 est ____________.

J’ai longtemps tourné autour de mon mot de l’année.

Pensant que c’était le mot “légitime” qui me donnerait de l’élan.
Mais franchement, il ne convoque pas l’émotion joyeuse et entraînante que je veux ressentir au quotidien.

Alors le mot que j’ai choisi c’est enthousiasmant.
Je suis légitime pour raconter ce que moi seule ai vécu.

Maintenant, comment j’en fais quelque chose d’enthousiasmant, de joyeux, de dynamique, de drôle, de surprenant et comment je me réjouis de ce processus?
(le mot que j’ai vraiment en tête c’est excitement mais je roule les yeux quand j’entends des francophones dire qu’ils sont excités par un projet de travail).

Voilà !!

A ton tour…
Est-ce que tu adoptes un mot pour 2021 ?

T’écrire et te lire, ça aussi c’est enthousiasmant !

A bientôt ;-)
Perrine

>>> A lire aussi : comment j’ai commencé à écrire ce livre (en faisant le trottoir !)

PS : j’ai hâte de bientôt t’envoyer le lien vers les podcasts d’Allo La Planète.
J’ai enchaîné une émission dimanche (Voyage sans ailes) et lundi dernier (Au-delà des murs).
Dans l’émission de lundi, Sam est venu parler de la profonde restauration en cours d’Hawila. Le tout premier bateau dans lequel j’ai dormi !

CADEAU

Reçois ma méthode infaillible pour réaliser tes rêves

et rejoins l’aventure (publication de mon livre, Pacific Crest Trail 2021)

Garanti sans spam. Un courriel te sera envoyé pour confirmer ton inscription.

9 réflexions sur “2021 sera vulnérable… et c’est enthousiasmant !”

  1. Your words are so inspiring Perrine! Such wisdom for someone so young! I, too, have fear around my resolutions for this year – fear that I will not/cannot achieve them but also the same ‘little voice’ and ‘devil on my. shoulder’ of which you speak. There are always distractions but our ‘why’ has to be bigger than that. It has to be our reason for getting out of bed in the morning, it has to be our reason to carry on when everything (and everyone) around is against our success. By making your goals public, you are making yourself accountable – bravo! I look forward to reading your book one day soon! Much love…

    1. Haha Robin, you’re gonna make me blush and I’m tempted to tell you that I’m not so young anymore
      Thanks for sharing your devil talk. You’re so right, it starts with why. Always. All the time.
      And it’s easy to take 5 minutes and joy down why we want to achieve this or that, what’s the desired outcome and deep reason. It puts me back on track every time!
      Thanks for your support and encouragement. Wishing you to make 2021 even better than 2020!
      Perrine

  2. Bravo Perrine pour ce beau projet, je sens moi aussi que ton année va être enthousiasmante ! (C’est aussi mon mot !)
    Au plaisir de te recroiser,
    Gaëlle

    1. Merci Gaëlle, ravie de voir que l’on avance à distance, certes, mais dans la même énergie.
      Continue à rayonner de toute ta bienveillance et au-delà ☀️
      Perrine

  3. jean-charles violet

    ça me fait tout drôle de me souvenir de l’enfant Perrine tout en suivant ton cheminement de vie. Je te souhaite une super nouvelle année…en attendant de lire ton livre!
    jean-charles

    1. Merci Jean-Charles,
      Oui, de l’eau a coulé sous les ponts depuis le temps… et déjà 14 ans depuis notre expédition-grotte dans les Pyrénées !

  4. Ping : Burn out et renaissance : effondrée, délivréeeee |

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *