Comment dépasser ses croyances limitantes

Salut à toi,
 
Je suis ravie de t’accueillir demain pour cet atelier et temps d’échanges ensemble.
 
Merci pour ta confiance, j’ai lu toutes vos réponses au formulaire d’inscription et je t’en parle…

Avant de commencer l'atelier

Si tu ne t’en rappelles pas (c’est mon genre), voici quelques-unes des réponses dont plusieurs se rejoignent :
  • confiance (4 fois) : je manque de confiance, syndrome de l’imposteur, je n’ai aucune zone d’excellence, j’ai peur de ne pas y arriver
  • « la peur » (3 fois)
  • l’argent (3 fois) : peur de manquer d’argent, le manque d’argent comme facteur limitant à mes projets de liberté, il passer tout son temps à travailler pour être bien rémunéré.e
  • l’âge : trop jeune, est-ce qu’il n’est pas trop tard ? (2 fois)
  • « je suis timide »
  • « j’en ai pleins »
  • « pas capable »
  • « peur de partir seule »
  • « j’ai peur de me reconvertir »
  • « j’ai peur de m’ouvrir au monde ».
Voilà un premier pas déjà réalisé : identifier nos croyances limitantes.
 
Maintenant, je constate souvent avec mes clients qu’elles sont floues, mélangées et parfois génériques.
 
Et c’est normal… si elles étaient visibles comme le nez au milieu de la figure, elles causeraient moins de difficultés et gâcheraient moins d’élans et de vies.

Préciser...

Quoi que tu aies répondu, je t’invite à prendre 10-15 minutes, un bout de papier, un stylo et creuse.
 
  • « j’en ai pleins » : décharge tout ce qui te passe par la tête, creuse, remplis la page. Quelle est la croyance ou la peur numéro 1 ?
  • « peur » : peur de quoi ? Quelle est la pensée ou la certitude à l’origine de la peur ?
  • « peur de manquer d’argent » : de quel montant j’ai besoin ?
  • qu’est-ce qu’il y a derrière ?
  • niveau 2 : d’où vient cette pensée ou croyance ? quelle est l’histoire derrière tout ça ?

Je m’arrête là, demain, on ira plus loin…

A demain,
Perrine

_______________

 

Si tu n’as pas encore écouté l’épisode, je suis interrogée par Anaïs du podcast Les destins flottants, le podcast des croyances limitantes en voie de devenir illimitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.