Avant le départ à l'Atelier Vélo Participatif et Solidaire à Pau avec Julien et Etienne

Sun Trip Tour, J-5 : l’Atelier Vélo Participatif et Solidaire de Pau

Je ne sais pas toi, mais la mécanique du vélo, c’est pas mon fort.
Oui, je n’ai jamais vraiment fait du vélo de façon sérieuse.

Pourtant, le voyage à vélo me tente depuis longtemps…

En avril 2015, à Athènes, j’ai rencontré Julie, aventurière à vélo de 19 ans. Partie du Var après Noël sans jamais avoir changé un pneu de sa vie, elle avait atteint la Grèce 3 semaines plus tôt que prévu. Elle y retrouvait sa sœur Élodie puis sa famille avant de poursuivre vers la Chine.

Que j’avais envie de l’accompagner sur un bout de chemin !
Mais je devais rentrer en France…

Aquarelle par Élodie, depuis le toit de notre auberge à Athènes en avril 2015

Et puis, en arrivant à Copenhague en juin, je comptais rouler jusqu’à Stockholm mais j’ai tant aimé l’ambiance à bord d’Hawila que j’y ai passé tout l’été.

Avec Nate, on a bien fait une tentative de cyclo-randonnée en février 2017 mais elle s’est soldée par une chaîne cassée (pour le vélo de Nate) et de multiples crevaisons (pour le mien).

Je te le dis sans rougir parce que cette fois-ci on a bien prévu des pneus increvables, un dérive-chaîne et des attaches rapides.

En fait, à l’époque, notre expédition à vélo a surtout tourné court parce que ma vieille tente prenait l’eau. Naturellement, faire du camping en Bretagne et en Normandie en février-mars n’était pas très heureux. On s’est donc rabattus sur du Couchsurfing et on a fait des rencontres géniales.

On a même passé 3 jours chez un inconnu sur la presqu’île de Crozon… Inconnu parce que notre hôte n’a pas pu rentrer de Rennes pour le week-end (trop de travail) mais nous a confié sa maison quand même. On était tellement enchantés du confort qu’on lui a fait un super ménage (façon HelpX). Il nous a écrit quelques semaines plus tard « vous revenez quand vous voulez ».

Bon d’accord, mais quel rapport avec le Sun Trip ?

Le rapport avec le Sun Trip, c’est qu’avant le départ, il y avait des ajustements sur lesquels on bloquait… comme bien régler les braquets sur le vélo de Nate par exemple.

Alors, histoire de partir plus tranquilles, on avait pensé faire réviser les vélos par des professionnels. Mais il fallait leur laisser les vélos plusieurs jours et on en avait besoin pour pouvoir tester différentes solutions pour la partie électronique. Loupé !

Autre chose, Nate avait besoin de resserrer l’axe de pédalier qu’il a recyclé pour l’articulation de sa remorque. Mais il faut des outils spéciaux.

L’Atelier Vélo Participatif et Solidaire

Pierre, notre ami suntripper palois, nous a suggéré de le rejoindre à l’Atelier Vélo Participatif et Solidaire de Pau pour utiliser les outils appropriés.

Mercredi dernier [soit J-10 avant le départ] était une journée très chaude et ensoleillée… caniculaire donc parfaite pour recharger les batteries. Quand on est arrivés, les batteries du nouveau tricycle solaire et fait maison de Pierre étaient déjà pleines !

Trike solaire de Pierre
Pierre et Nate qui discutent du système d’amortisseur

C’était notre deuxième visite à l’Atelier.

La première fois c’était début mai et Pierre nous avait guidés dans l’électrification de nos vélos : fond de jante, roues libres, position du contrôleur, de la batterie et des commandes (accélérateur, frein électrique, capteur de pédalage, ordinateur de bord…).
Il y avait des astuces à trouver et Pierre savait comment s’y prendre.

L’Atelier Vélo Participatif et Solidaire est un lieu formidable où les adhérents peuvent dénicher, entretenir et réparer leur vélo seul-e ou avec l’aide d’autres adhérents… des passionnés qui en connaissent un rayon (ah ah !)

C’est toujours un moment convivial agrémenté d’un goûter. Mercredi dernier, c’était même barbecue pour fêter l’installation à Billère en attendant la fin des travaux à l’emplacement d’origine.

Même si la priorité était l’emménagement, il était impossible de ne pas ausculter nos montures.
Et régler le câble de dérailleur et les braquets sur un pied, c’est royal quand on sait que la roue arrière motorisée pèse 6,5 kg !

Atelier Vélo Participatif Solidaire Pau
Difficile aussi d’ajuster les braquets avec l’espace qu’occupe le moteur : Fred et Étienne évaluent la situation…

En fait, le pédalier de Nate méritait d’être changé… et le mien a aussi quelques dents usées.

Alors Étienne et Julien ont proposé de le faire avec nous le lendemain [J-9] .
En plus d’avoir les bons outils, l’atelier reçoit beaucoup de vélos en fin de vie. On peut recycler des pièces détachées à un prix modique.

En fait, aucun des pédaliers de l’atelier ne correspondait alors on a remplacé celui de Nate par du neuf. Le mien attendra (maintenant que je sais comment le changer, ce sera un jeu d’enfant au retour).

Julien et Étienne ont réglé les braquets du vélo de Nate au poil pendant que nous recherchions la combinaison gagnante pour mes capteurs à effet hall… mais ça, c’est pour un prochain épisode.

Au final, on a consacré la journée à divers ajustements et améliorations du confort de nos vélos : ré-haussement de nos potences, installation de cale-pieds, garde-boue arrière pour moi.

Le grand luxe. Et surtout, on a passé une excellente journée avec des copaings.

Avant le départ à l'Atelier Vélo Participatif et Solidaire à Pau avec Julien et Etienne
Un immense merci à l’Atelier et Julien (à gauche) & Etienne (à droite).

PS : les sourires crispés c’est parce que le retardateur était programmé à 30 secondes sans indication lumineuse (30 secondes, c’est looong !)

PPS : tu es Palois-e et tu recherches un vélo d’occasion ou tu souhaites entretenir le tien ?
Rejoins l’Atelier Vélo Participatif et Solidaire, c’est zéro déchet et c’est sympa !

PPPS : si tu n’habites pas à Pau, ça existe sûrement près de chez toi (atelier libre-service, atelier auto-géré, tous les noms existent !) 😉

_________________

Et pour recevoir les niouzes toutes fraîches dans ta boîte aux lettres, c’est par là :



3 réflexions sur “Sun Trip Tour, J-5 : l’Atelier Vélo Participatif et Solidaire de Pau”

  1. Salut Perrine
    Belle aventure que ce Sun Trip.
    Nous aussi, nous avons pris notre carte de membre dans un atelier participatif.
    C’est à Bègles que se trouve Cycles & Manivelles, un lieu accueillant où chacun bricole sur son vélo avec les conseils de professionnels.
    Cet été, nous partirons vers Avignon à nouveau mais par une route plus au nord. Nous n’avons pas encore regarder le parcours du Sun Trip, mais si nos chemins se croisent, c’est avec plaisir que nous papoterons autour d’un verre.
    Nous t’embrassons

    1. Salut Ricardo & Pascale !
      Super ces nouvelles… C’est un beau projet que tous les deux avez. Après le Sun Trip, nous n’avons pas encore établi d’itinéraire. On se fait signe !
      Bises à vous deux
      PS: je trouve génial Ricardo que toi et moi ayons chacun trouvé notre partenaire d’aventures au bout de nos chaussures alors que nous cherchions juste à prendre le temps d’être nous-même.

  2. Ping : Sun Trip Tour, J-4 : un coup de pédale à la fois... -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *