Sun Trip Tour 2019, Nate Perrine JeanMarie Alain, leplusbeauvoyage.com

Sun Trip Tour 2019, étape 5 : du Chalet de Roselend à Lanslebourg Mont-Cenis

Lors de l’épisode précédent, Nate et moi avons appris la leçon qui nous portera vers les autres cols alpins avec une élégante facilité.

Éloge de la sobriété énergétique

Avec une capacité de production/stockage de l’énergie limitée, on doit être stratégique et ça en est fun !

Je m’explique :

  • on a 220 Wc de panneaux solaires et une batterie de 672 Wh chacun.
  • le règlement du Sun Trip autorise jusqu’à 4 m² de panneaux à l’arrêt (on a 1,15 m²) et 1155 Wh de batterie(s).
  • sauf que c’est plus encombrant, plus lourd et plus cher.
Différence de surfaces de panneaux solaires
Différence de surface solaire avec les bolides de Bernard, vainqueur du Sun Trip 2015.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il n’y a pas de solution parfaite.
Il y a le système qui correspond à ses objectifs, ses compétences et son utilisation.
Nous, on voulait un système simple et économique.

Et surtout, on aime le voyage lent et léger.
Plus intéressés par le chemin que par la destination, notre but n’est pas de parcourir 250 km/jour.

Maintenant qu’on est dans les Alpes, on doit être conscients des obstacles qui se dressent devant nous (de bonnes grosses montagnes) pour gérer nos ressources du mieux possible.

Traduction : éviter de se retrouver à pousser nos vélos jusqu’en haut d’un col ou attendre 2 jours que le soleil nous donne du jus.

Bilan du jour 9

  • ensoleillement : 90%
  • kilomètres parcourus : 113 km
  • charge solaire : 1135 Wh
  • consommation : 1378 Wh (12,2 Wh/km)
  • insectes avalés : zéro
  • cols montés : 2
  • dénivelé : 4179 m
  • baignade : non
  • nuit sous la tente : non, gîte avec le reste du groupe à l’arrivée
  • ours aperçus : zéro…

Itinéraire

Sun Trip Tour 2019, parcours entre Roselend et Lanslebourg via l'Iseran, leplusbeauvoyage.com
Parcours du 9ème jour du Sun Trip Tour 2019.

Chalet de Roselend – Cormet de Roselend (1967 m) – Bourg Saint Maurice – Tignes – Val d’Isère – Col de l’Iseran (2770 m) – Bonneval sur Arc – Lanslebourg Mont-Cenis.

Arrivée au Col de Roselend

Après un copieux petit déjeuner au Chalet avec vue sur le lac (que demande le peuple ?), on plie la tente et on se met en route avec nos joyeux camarades Alain et Jean-Marie.

Sun Trip Tour 2019, Alain prêt au départ, leplusbeauvoyage.com
Alain est fin prêt pour le départ.

Sachant ce qui nous attend aujourd’hui, on a tous rechargé les batteries sur secteur pendant la nuit.
Mais ce matin, (presque) pas un nuage !

On a la banane et on en profite pour immortaliser notre bonne humeur.

Sun Trip Tour 2019, Lac de Roselend, JeanMarie Alain, leplusbeauvoyage.com
Ils sont pas beaux nos copaings ?!

Il ne reste que 8,5 km et 362 m de dénivelé jusqu’au Cormet (col) de Roselend. C’est un jeu d’enfants et une partie de plaisir.

Sun Trip Tour 2019, Barrage Roselend, leplusbeauvoyage.com
Quelle vue ! On a dormi juste à droite du barrage, de l’autre côté du lac de Roselend.

Et nous voilà au sommet.
On apprend que cormet voudrait dire col en patois beaufortin.

Là, on retrouve Manu, Pierre-Yves et Matthieu, membres de l’équipe EDF rencontrés la veille au chalet. Ils ont planté la tente au bord du lac.

Sun Trip Tour 2019, Cormet de Roselend, leplusbeauvoyage.com
Cormet de Roselend. Toujours orienter les panneaux pour refaire le plein quand on discute avec les curieux.

Descente vers Bourg Saint Maurice

Dans la descente, Jean-Marie doit faire demi-tour car avec la régénération au freinage, sa batterie est pleine !
Il remonte sur plusieurs kilomètres pour la vider un peu.

Bertrand, qui roule en vélomobile a réglé ce problème en installant un petit chauffage : une excellente idée car on a vite froid en descente !

Sun Trip Tour 2019, Bertrand, leplusbeauvoyage.com
Bertrand à bord de son bolide vélomobile. Photo Agence Zeppelin / The Sun Trip.

J’adore la sensation de glisse dans les descentes. Je reste prudente, derrière Nate et Alain. Le ballet des vélos, voir les panneaux valser dans les lacets est un spectacle qui me ravit à chaque fois.

C’est une très belle journée.
Il y a peu de circulation, c’est silencieux et ça sent bon les résineux !

De bourg Saint Maurice à Tignes

Une fois en bas de la vallée à Bourg Saint Maurice, il faut remonter vers Val d’Isère et le col de l’Iseran.

Sun Trip Tour 2019, profil col de l'Iseran, leplusbeauvoyage.com
On entre dans le vif du sujet !

Entre Bourg Saint Maurice et le col, il y a 1955 m de dénivellation sur 48 km (4 % en moyenne et 6,9 % au maximum).

Après plusieurs kilomètres sur une route très fréquentée, le vacarme des motards et des tunnels non éclairés très désagréables, on s’arrête au bord du lac de Chevril/Tignes.

Sun Trip Tour 2019, tunnel Tignes, leplusbeauvoyage.com
Exemple de tunnel peu rassurant. Photo Agence Zeppelin / The Sun Trip.

C’est l’heure de l’apéro déjeunatoire et de la citronnade : on était partis de Pau avec 2 citrons qu’il était temps de liquider !

Jean-Marie nous fait une lecture très incarnée de la plaque commémorative.

En 1952, à la suite de la construction du barrage de Chevril, le village central de Tignes avec son église, son cimetière, son école, ses maisons, ses champs et ses prés a été rayé de la carte.
Les cloches du clocher ont été enlevées, les cuirs de Cordoue et de nombreuses statues transférés vers la nouvelle église avant que le village ne soit dynamité et noyé.

Sun Trip Tour 2019, barrage Tignes, leplusbeauvoyage.com
Apéritif déjeunatoire avec Jean-Marie.

C’est à ce moment-là que l’équipe EDF nous rattrape et continue vers l’Iseran.

Puis c’est Antoine et Arnaud qui s’arrêtent avant de prendre la direction du salon du véhicule électrique de Val d’Isère.

Le salon du véhicule électrique de Val d’Isère

Sun Trip Tour 2019, interview Alain, Val d'Isère, leplusbeauvoyage.com
Alain interrogé par la TV citoyenne locale.

A l’entrée de Val d’Isère se tient le Salon du Véhicule Électrique.

Tout ce que je savais de la manifestation, c’est que les participants du Sun Trip Tour étaient les bienvenus pour jeter un œil et présenter leurs vélos.

Je pensais qu’à l’image du vélo solaire, on y verrait de nouvelles idées, des propositions de véhicules nouvelles ou « disruptives ».

Que nenni !

Les solutions présentées étaient une conversion du fossile vers l’électrique.

Les voitures étaient toujours aussi imposantes.
Avec les batteries embarquées, les véhicules électriques sont toujours plus lourds que les voitures fossiles.

On règle le problème des émissions à l’usage mais on transfère les problèmes sur la production des véhicules et de l’énergie.
En France, les véhicules électriques roulent au nucléaire ; en Allemagne, ils roulent au charbon.

Alors qu’Alain accepte de répondre aux questions d’un journaliste pour la Tvnet Citoyenne, la télé citoyenne locale, c’est la discussion qui émerge.

Dans sa vidéo (co-starring Antoine et Arnaud), le journaliste fait le parallèle entre 2 mondes…

Ascension de l’Iseran

Nos batteries sont entièrement rechargées.
Merci généreux soleil !

Un arrêt recharge/juice bar pour les pilotes et en avant pour l’Iseran.
Merci généreuse nature !

Val d’Isère est à 1827 m et le col de l’Iseran (plus haut col routier des Alpes), à 2770 m. On se couvre.

Depuis le centre-bourg, il reste 17 km et 943 m de dénivelé positif.

Sun Trip Tour 2019, départ ascension col de l'Iseran, leplusbeauvoyage.com
Je reconnais le paysage des vidéos du Sun Trip Tour 2017… ON Y EST !!

Dès les premiers coups de pédales, on retrouve le silence, loin de l’agitation d’une ville touristique où ça parle autant anglais que français.
Plus de bâtiments disgracieux. Maintenant tout n’est plus que minéral, végétal et éventuellement animal.

Plus on s’élève, plus c’est majestueux. Je m’arrête pour prendre des photos car c’est tellement beau !!

Sun Trip Tour 2019, velo solaire col de l'Iseran, leplusbeauvoyage.com
« Rivalise », un vélo électro-solaire avec remorque rivetée, valise et d’indéniables qualités combattives.

Une marmotte traverse devant mes roues et prend sa place, immobile, entre les rochers.

C’est venteux et de plus en plus froid… on est haut !

Sun Trip Tour 2019, Perrine vélo solaire, montée col de l'Iseran, leplusbeauvoyage.com
(je sais, je l’ai déjà écrit : mais qu’est-ce que c’est beau !)

Au sommet, Alain est au téléphone pour célébrer sa victoire avec des amis : il a dû pousser sur les derniers mètres !
Il avait eu des problèmes de charge plus tôt dans la journée (mauvaise connexion entre 2 câbles).

Bertrand est là aussi avec son vélomobile.

On explore les environs : c’est pelé et triste, il y a de la neige par endroits.
C’est le 14 juillet, le bistrot est fermé. La petite église aussi.

A l’arrivée de Jean-Marie, François nous prend en photo.
François connaît le Sun Trip et veut aller en Chine en 2021.

Sun Trip Tour 2019, Nate Perrine JeanMarie Alain, leplusbeauvoyage.com
Hourra !! On l’a fait !

Descente vers Lanslebourg Mont-Cenis

Ça souffle et ça caille. Surtout dans la descente.

A l’arrivée à Bonneval sur Arc, on est frigorifiés alors au lieu de continuer vers Lanslebourg, on s’arrête boire une boisson chaude !

Alain répond aux questions des passants à Bonneval sur Arc.

Entre Bonneval sur Arc et Lanslebourg, on fait route commune avec l’équipe EDF et je crains qu’ils me prennent pour une compétitrice arrogante : quand je veux augmenter l’assistance électrique d’une cinquantaine de watts, j’obtiens le maximum (800 Wh !).
Le problème vient de la commande au guidon qui simule un appui prolongé de ma part.

Je déraille aussi à plusieurs reprises et une toute dernière fois à l’arrivée au gîte où l’on retrouve tous les Suntripeurs.

A bientôt pour le prochain épisode (objectif Italie et gelati) !
Belle journée !
Perrine

Article Quelles technologies pour une société durable.

Extraits :

En 50 ans, la voiture moyenne des Français a gagné 500 kg (de 800 à 1260 kg), 33 cm de large (1m78 contre 1m55) et 10 cm de haut (1m55 contre 1m45).
Son moteur fait désormais 115 ch ce qui correspond à une vitesse de pointe de ~190 km/h contre seulement 50 ch et 130 km/h il y a 50 ans.

Alors qu’en France, il est obligatoire pour un chauffeur VTC de transporter ses clients dans une voiture de plus de 4m50 de long (donc en pratique une berline d’1,5 tonne, ce qui est une aberration d’un point de vue environnemental), les caractéristiques de ces tricycles (poids: 400 kg, vitesse max: 70 km/h) sont optimales en termes de consommation pour transporter 1 ou 2 personnes en ville sur des trajets courts.

_________________

Et pour recevoir les niouzes toutes fraîches dans ta boîte aux lettres électronique, c’est par là :



4 réflexions sur “Sun Trip Tour 2019, étape 5 : du Chalet de Roselend à Lanslebourg Mont-Cenis”

  1. Ping : Sun Trip Tour 2019, étape 5 : de Chamonix au Chalet de Roselend -

  2. Encore un chouette article. Tes souvenirs sont intacts et ils ramènent les miens, tes réflexions pertinentes et ton style drôle et très agréable à lire.. Tu fais une belle représentante su Sun Trip!

  3. Ping : Wilderness -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *