Sun Trip Tour, J-11 : en attendant…

La date du départ approche à grands pas et nous ne sommes toujours pas fixés sur notre sort.

Nous avons décrit le problème au fournisseur qui tarde à nous répondre et nous proposer une solution.

Je suis presque sortie avec mon vélo mais en testant le moteur en tenant le contrôleur à la main, on se prenait des mini décharges électriques. C’est bien qu’il y a un problème de matériel !

Première certitude : on peut compter sur nos camarades d’aventure qui nous ont témoigné tout leur soutien, leurs idées et même pour certains, proposent de nous céder leur propre matériel ou encore de nous apporter des pièces au Puy en Velay.

Espérons arriver rapidement à la deuxième certitude : celle que nous serons au départ… mais adieu préparation physique et validation technique de nos remorques.
Les mollets vont chauffer et il y aura grand besoin d’emporter les outils.

Alors en attendant…

En attendant, on potasse les documentations du contrôleur et celle de l’ordinateur de bord (très instructif ou « très intéressant », une des expressions favorites de Nate). On en profite donc pour faire les derniers ajustements et on assiste aux tours de chauffe et aux départs des autres

La fête se prépare et la fête sera belle 🙂

En amont d’un tel événement, les réseaux sociaux sont un moyen incroyable. On peut y poser ses questions, obtenir des réponses, partager des idées, des photos, etc.
On a l’impression de déjà avoir des amis avant même de s’être rencontrés.

Parmi les premiers à partir, il y a Paul.

Paul depuis le Maroc

Il n’en est pas à son premier Sun Trip Tour ni à sa première traversée de la Méditerranée. Depuis Agadir au Maroc, il va parcourir 1000 km jusqu’à Tanger puis environ 340 km jusqu’au point de départ.

Agadir – Tanger – Sète – Le Puy en Velay

Nul doute que le toit solaire apporte une ombre salutaire.
J’adore les drapeaux et le filet à l’arrière façon voilier 🙂

Paul en pleine remontée du Maroc avec son tricycle

Cherries et Stephen depuis Verbier

Cherries et Stephen partis de Verbier (Suisse) hier matin.

Ils sont guides en montagne et la vie de Stephen a basculé le jour où on lui a diagnostiqué la maladie de Ménière. C’est une maladie de l’oreille interne. Elle est rare, invisible et incurable. Les symptômes comprennent vertiges, acouphènes fluctuants, troubles de l’audition (surdité et hyperacousie), fatigue chronique…
Alors depuis que Stephen a découvert les tricycles couchés, il peut à nouveau faire du vélo sans craindre de tomber en cas de crise de vertige.

Avec Cherries, ils ont fait leurs premières sorties au printemps et semblent très bien préparés.

Pour leur première journée, ils ont roulé pendant 120 km vers le nord à presque 23 km/h de moyenne.

Cherries en a fait un petit clip très sympathique à regarder ici !

On a hâte de découvrir quels sont les noms de personnes inscrites sous les panneaux…

Stéphane et Daniele dans la mauvaise direction

Dans la catégorie des bons élèves, il y a Stéphane (un conseiller pédagogique) qui a retrouvé Daniele pour un prologue en France, en Suisse, en Italie et jusqu’en Autriche… revenez !!

Stéphane tient un blog très fourni où il détaille ses préparatifs et chaque étape de son entraînement.

Il compte bien parcourir 1000 + 2600 km en mai et juin avant d’attaquer le Sun Trip Tour en juillet.

A bientôt pour le prochain épisode du feuilleton !

Perrine

_________________

Et pour recevoir les niouzes toutes fraîches dans ta boîte aux lettres, c’est par là :

 



 

2 réflexions sur “Sun Trip Tour, J-11 : en attendant…”

  1. Merci pour ces focus sympas!
    Mais j’espère que vite vite Crystalyte va faire le maximum pour vous sortir de cette mauvaise passe! On vous veut absolument avec nous!
    Patience et persévérance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *